Les petites caresses

Un film de Gaëlle Hardy

En japonais, il existe un mot qui signifie le temps qui passe à travers la lumière qui change. À l’image de ce mot, ce film parle du temps qui passe à travers l’amour qui se transforme. Pendant plusieurs années, trois couples se dévoilent à travers leur quotidien amoureux.  Un portrait intime et impressionniste sur l’évolution des sentiments,  la perte du désir et la peur de vieillir ensemble.

 

Production: Leïla Films
Producteur délégué: Gabriel Vanderpas
Avec l’aide du Centre du Cinéma et de l’Audiovisuel de la Fédération Wallonie-Bruxelles

Réalisation: Gaëlle Hardy
Scénario: Gaëlle Hardy, en collaboration avec Marine Haverland et Anne Paschetta
Image: Florian Vallée
Son: Antonio Gomez Garcia, Origan Cannella

Année de production:  (en cours)
Durée:  (indéterminé)
Langue(s): FR
Sous-titres: ENG
Aspect ratio: 16/9
Support de tournage: 2K
Support de diffusion: DCP, Blu-Ray, DVD

 

Gaëlle Hardy
Née à Verviers en 1978, Gaëlle Hardy est monteuse et scripte. Après deux candidatures en anthropologie et cinéma à l’ULG, elle poursuit des cours de photographie à St Luc à Liège. L’envie d’une pratique cinématographique concrète l’emmène vivre à Bruxelles. En 2005, diplômée de l’INSAS en montage, elle travaille en tant que scripte et monteuse pour des magazines de société à la RTBF. Parallèlement, elle monte des courts-métrages et longs-métrages documentaires ainsi que des créations radiophoniques. Elle continue à travailler en tant que scripte sur des courts-métrages de fiction. Elle mène également des projets personnels de réalisation. En 2009, elle participe à la création de Leila Films. En 2010, elle fonde avec Antonio Gomez Garcia, Charline Caron, Rosario Fanello, Maxime Lacroix et Karim Selhab le collectif liégeois A Contre Jour. Avec eux, elle propose un travail d’atelier vidéo et la réalisation d’un film autour du quartier St Léonard.