Gaëlle Hardy

gaelle hardy

Réalisatrice, Monteuse image/son
+32 484 761 976
gaelle.hardy@leila-films.com

En savoir plus

Née à Verviers en 1978, Gaëlle Hardy est monteuse et scripte. Après deux candidatures en anthropologie et cinéma à l’ULG, elle poursuit des cours de photographie à St Luc à Liège.

L’envie d’une pratique cinématographique concrète l’emmène vivre à Bruxelles.

En 2005, diplômée de l’INSAS en montage, elle travaille en tant que scripte et monteuse pour des magazines de société à la RTBF. Parallèlement, elle monte des courts-métrages et longs-métrages documentaires ainsi que des créations radiophoniques. Elle continue à travailler en tant que scripte sur des courts-métrages de fiction. Elle mène également des projets personnels de réalisation.

En 2009, elle participe à la création de Leila Films. En 2010, elle fonde avec Antonio Gomez Garcia, Charline Caron, Rosario Fanello, Maxime Lacroix et Karim Selhab le collectif liégeois A Contre Jour. Avec eux, elle propose un travail d’atelier vidéo et la réalisation d’un film autour du quartier St Léonard.

2011
Réalisatrice de Les petites caresses, un documentaire en développement

2010
Réalisatrice de Visage urbain – visages humains, undocumentaire avec le collectif A Contre Jour
Scripte de Madame Papa, une fiction de Tania et Sam Garbarski
Scripte de L’ombre d’une vie, une fiction de Aurélien Bodinaux
Monteuse son de La Estrella del Sur, undocumentaire sonore de Marie Close.

2009
Monteuse d’A ciel ouvert, un documentaire de Gabriel Vanderpas
Monteuse image et son de Le Paris-Dakar de Madjiguène Cissé, un reportage d’Agnès Lejeune et Sophie Gillet

2008
Monteuse son de 26 rue de l’Abbé Bédoyère, un documentaire sonore de Muriel Alliot

2007
Réalisatrice d’Une bouteille à la mer, un documentaire expérimental
Monteuse image et son de Hélène, un documentaire de Muriel Alliot

2005
Monteuse image et son de ‘t Zit in je bloed, un documentaire de Hanne Phlyppo

One comment

Comments are closed.