Accueil » Archives pour Gabriel Vanderpas

Par Gabriel Vanderpas

Alexis Van Stratum

Auteur, réalisateur, metteur en scène et comédien belge né en 1976, Alexis, parfait bilingue (Fr/Nl), est sorti du Conservatoire d’Anvers (section Théâtre) et de l’INSAS (section Réalisation). Soucieux de continuer à apprendre, il prend des cours de direction d’acteurs, d’anglais, d’espagnol, de danse, de chant et de piano.
Réalisateur et (co)scénariste de plusieurs courts-métrages : « Taalkabaal » (1999), « Trois variations sur un même thème »(2000), « Les enfants de coeur » (« Sweet Children ») (2001), « Fast Forward » (« D’un trait ») (2004), « Les amies qui t’aiment » (« Friends who love you » (2008), « Classes Vertes » (« Nature Classes ») (2008) et du long-métrage « Avec ma mère à la mer » (« A son at sea ») (2009).
Ces films ont été projetés dans des festivals un peu partout en Europe et dans le monde (Gand, Bruxelles, Paris, Trouville, Sao Paulo, Londres, Los Angeles, Strasbourg, Rome, Drama, Alès, Brest, Winterthür, Namur, Dijon, Alcalà de Henarez, Namur, Aix en Provence, Aubagne,…) et diffusés à la télévision (Arte, VRT, RTBF, Télé Bruxelles, TV 5 Monde, Canal+ France, TSR et au Japon).
Auteur et metteur en scène du spectacle « Hystéries » (Compagnie Querelle) (2004 + reprise et tournée en Belgique), metteur en scène de différents spectacles comme « Gare du Nord » (2006) et « De Nacht op zijn kop » (Xavier Durringer)(2007) et dans le théâtre amateur sur des pièces de Tchékov, Brecht et Feydeau.
Professeur d’acteur face à la caméra (Côté Village, Ipso Facto, Parallax et avec les étudiants de la classe de Marbaix du Conservatoire de Bruxelles), de scénarios (CFA, Ateliers d’art contemporain) et de Réalisation (Raindance, Bruxelles).
Acteur dans les spectacles « Le cabaret du chat noir » (mis en scène par Rosalie Vandepoortaele (2012-2013), « Killer, Killer », pop opéra de et mis en scène par Sam Wiggins (2011-2012) , « Le Hangar » de Virginie Debauche (2008), « La Rafle du Vel d’Hiv » de Maurice Rajsfus (m.e.s. de Aurélie Vauthrin-Ledent) (2007-2008), « No, No, Nanette », comédie musicale mise en scène par Jean-Mark Favorin (2005) (1) + (1) de Nadine Dumonceau (2003), « Du sang sur le cou du chat » de Fasbinder m.e.s. par Thierry Salmon (1997) et « Arlechinno, de knecht van twee meesters » de Goldoni m.e.s par Warre Borgmans (1995), le court-métrage « Saint » de B. Defurne (1995) et la série télé Thuis (VRT) (1996).
Ses thèmes récurrents sont l’amour, la dépendance, l’exclusion, l’hystérie et la déperdition. Il aime travailler sur la fine ligne entre le tragique, le comique, le pathétique en utilisant des séquences de comédie musicale qui viennent contraster avec le propos.